top of page

Margarete Schütte-Lihotzky, visionnaire






 

Margarete Schütte-Lihotzky

la mère de la cuisine moderne

 

Tabouret Bauhaus conçu en 1929 pour la "cuisine de Francfort", voir sur notre shop kus



Dimensions (cm) : hauteur maxi 60, hauteur min 45. Siège : diamètre 35 cm

 


Margarete Lihotzky, (23 janvier 1897 - 18 janvier 2000, Vienne). Fille d'un fonctionnaire aux idées libérales et pacifiques, marxiste, féministe et activiste, Lihotzky devient la première étudiante femme de la Kunstgewerbeschule où des artistes renommés comme Josef Hoffmann, Anton Hanak ou Oskar Kokoschka enseignaient et, à ce titre, la première femme architecte autrichienne.


Étudiante d'Oskar Strnad ( pionniers du sozialer Wohnbau, habitat social à Vienne ), Lihotzky gagna des prix pour ses projets avant même d'être diplômée, dessinant des logements sociaux accessibles mais confortables pour les classes laborieuses. Elle comprit rapidement que le design fonctionnaliste était la nouvelle tendance qui deviendrait bientôt une exigence. Elle travailla ensuite avec son mentor Adolf Loos, aménageant des lotissements résidentiels pour les invalides et les vétérans de la Première Guerre mondiale.

La frankfurter Küche

En 1926, l'architecte et urbaniste Ernst May, alors architecte municipal de Francfort-sur-le-Main en Allemagne, fit appel à elle. Lihotzky créa alors la Frankfurter Küche (cuisine de Francfort) qui devint le prototype de la cuisine équipée, aujourd'hui classique dans tous les foyers occidentaux. Se basant sur les recherches scientifiques américaines sur l'organisation au travail dues à Frederick Winslow Taylor, ainsi que sur ses propres recherches sur les valeurs humanitaires et la clarté fonctionnelle, Lihotzky se référa au modèle de cuisine des wagons-restaurants pour concevoir sa cuisine-laboratoire dédiée aux tâches ménagères, utilisant un minimum de place, mais offrant un confort maximum et des équipements adaptés à la ménagère. Le conseil social de Francfort installa finalement 10 000 de ces cuisines préfabriquées en masse dans les appartements nouvellement construits pour la classe ouvrière.

 

Système de rangement encastré "dit invisible", permettant de stocker aisément les denrées et de choisir celles utiles sans sortir les autres.












8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page